Balade touristique: venez tous au Condroz Trophy!

balade,touristique,rallye,ancêtres,youngtimers,condroz,ouffet,durbuy,4L Trophy,2019,engagement,raid,désert,sponsors

Avec le retour des beaux jours, on n’a qu’une envie, ressortir sa belle voiture pour profiter du soleil par monts et par vaux. Certes, vous me direz que dans le Condroz, il y a très peu de montagnes et de vallées mais la nature n’en est pas moins verdoyante si pas luxuriante. Alors si vous avez envie de vous dégourdir les carburateurs, de sortir votre ancêtre (la voiture, pas le papy) ou de faire admirer votre youngtimer, on vous donne rendez-vous au Condroz Trophy. Rassurez-vous, cela s’annonce moins compliqué et surtout moins dangereux que le Tourist Trophy, célèbre course de motos disputée sur l’Ile de Man.

balade,touristique,rallye,ancêtres,youngtimers,condroz,ouffet,durbuy,4L Trophy,2019,engagement,raid,désert,sponsors

Ce bel évènement est organisé par le 4x4L du Condroz. Kèçako? Ce sont quatre jeunes équipages condruziens qui se préparent à disputer le 4L Trophy 2019 et qui ont besoin de fonds pour réussir pleinement leur belle aventure. Parmi eux, on retrouve Loïc Dethier, que nous avions soutenu lors du 4L Trophy 2017, et qui a souhaité faire profiter trois équipages novices de son expérience. Parmi eux, deux filles, un gars et une fille (non pas choucou et loulou) et deux équipages de mecs.

balade,touristique,rallye,ancêtres,youngtimers,condroz,ouffet,durbuy,4L Trophy,2019,engagement,raid,désert,sponsors

Comme ils sont soutenus par la section mécanique de l’Athénée Royale d’Ouffet, c’est de là qu’auront lieu les départs, le dimanche 13 mai entre 8 et 10 heures. Lors de cette belle balade, vous découvrirez les routes du Condroz sur la boucle 1 (100km), pour ensuite revenir à Ouffet pour le repas de midi avant d’emprunter la boucle 2 (125km) dans la région de Durbuy.

Trois catégories sont mises sur pied:

– jeunes conducteurs: catégorie ouverte pour les équipages dont les 2 membres sont âgés de – de 28 ans, peu importe la voiture;
– moderne: voitures de – de 10 ans;
– old/young timers: véhicules de + de 10 ans.

balade,touristique,rallye,ancêtres,youngtimers,condroz,ouffet,durbuy,4L Trophy,2019,engagement,raid,désert,sponsors

Un classement sera établi dans chaque catégorie sur base:

– d’un quizz;
– de photos à replacer dans le bon ordre de la balade;
– de cachets à récupérer lors des contrôles de passage; 
– d’épreuves aux contrôles de passage.

Vous aurez la possibilité d’exposer votre véhicule dans l’espace « expo ». Celui-ci est offert si vous participez à la balade! Il est également possible d’opter pour l’exposition seule de votre voiture sans balade pour le prix de 15€.

balade,touristique,rallye,ancêtres,youngtimers,condroz,ouffet,durbuy,4L Trophy,2019,engagement,raid,désert,sponsors

HORAIRES

– 8H-10H : accueil des participants et distribution des roadbook;
– 10H : départ des voitures pour la boucle 1;
– 14H : départ des voitures boucle 2;
– 18H30/19h : remise des prix;
Fermeture des portes à 22H

Pour vous inscrire, rien de plus simple
– Loïc Dethier : 0479/55.99.63
– Elise Derauw : 0499/37.21.74
Ou via l’adresse mail: condroztrophy@gmail.com

balade,touristique,rallye,ancêtres,youngtimers,condroz,ouffet,durbuy,4L Trophy,2019,engagement,raid,désert,sponsors

Ce que comprend l’inscription (45€):

– Parking
– Roadbook
– Balade
– Expo
– Repas midi
– Plaque souvenir

Évènement organisé et au profit des 4x4L du Condroz: 4 équipages du Condroz participants au 4L Trophy 2019 (raid humanitaire dans le désert).

Vous souhaitez être partenaire de cet événement? C’est possible, et ce dès 15€!

balade,touristique,rallye,ancêtres,youngtimers,condroz,ouffet,durbuy,4L Trophy,2019,engagement,raid,désert,sponsors

Publicités

BRC: Spa Rally: on attend la pluie…

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Pour sa quatrième édition, le Spa Rally va proposer pas mal de modifications à commencer par tout le centre du rallye qui quitte Spa pour se réfugier au coeur du circuit de Francorchamps. On le sait, la petite ville thermale développe, depuis quelque temps, une véritable aversion pour tout ce qui possède un moteur et quatre roues. Je me demande d’ailleurs pourquoi le circuit continue de s’appeler Spa-Francorchamps. C’est bien trop d’honneur pour cette grosse bourgade qui est clairement devenue autophobe. Mais revenons à nos moutons.

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Les assistances seront installées dans le paddock du circuit de Spa-Francorchamps où l’on retrouvera également l’organisation (contrôle technique, marquage des pneus, refuelling, zones technique et média, etc). On peut évidemment craindre un certain manque d’ambiance mais gageons que la bonne organisation de DG Sport aura quelques ficelles pour rendre le paddock attractif. Pour justifier l’appelation du rallye, il était indispensable que le podium demeure sur la place du Monument à Spa et les concurrents le franchiront à sept reprises sur l’ensemble du week-end. Par ailleurs, le parc de Sept Heures, au centre de la cité thermale, accueillera les voitures vendredi durant près de deux heures (16h33 à 18h15) après la spéciale de prologue puis pour la nuit de vendredi à samedi.

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Du côté du parcours, ce déménagement vers le circuit aura également pas mal d’impacts puisque de nouvelles spéciales ont été tracées autour de la piste. Vendredi, on retrouvera la spéciale de l’Eau Rouge (15h08) déjà vue en 2017. Puis les concurrents s’affronteront dès 18h20 sur une boucle de deux spéciales (La Reid-Theux et Mont-Rivage) à parcourir deux fois. Samedi, les hostilités reprendront à 08h25 pour une boucle de cinq spéciales parcourue deux fois. Les spéciales de Blanchimont (13,55 km) et Combes (15,42 km) se dispiteront dans et autour du circuit tandis que les puristes pourront se consoler avec Fays Show (8,90 km), La Clémentine (14,51 km) et enfin Le Maquisard (8,07 km).

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Pour cette deuxième manche du Championnat de Belgique des Rallyes, on devrait assister à un joli duel entre le leader du championnat, Kris Princen (Skoda Fabia R5 BMA), et Cédric Cherain puisque Vincent Verschueren a visiblement mal digéré sa pénalité du Haspengouw. Les deux pilotes ont une revanche à prendre à Spa. L’an dernier, Princen se dirigeait vers la victoire quand il est parti en tonneaux dans l’ultime chrono, la célèbre spéciale de la Clémentine.

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Quant à Cédric Cherain, il avait dû remettre sa coupe de vainqueur après un déclassement pour utilisation de pneus non-règlementaires. Après sa sortie au Rally van Haspengouw, Cherain veut se venger en visant la victoire à bord, cette fois, d’une Ford Fiesta R5 préparée chez D-Max, la Fabia R5 ayant été trop abîmée dans sa sortie à Landen.

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Après son excellente prestation lors de la manche d’ouverture de la saison, il ne faudrait pas oublier le pilote du RACB National Team. Guillaume de Mevius retrouvera un parcours qu’il apprécie et sur lequel la Peugeot 208 T16 R5 est également à l’aise d’autant qu’on annonce pas mal de pluie pour ce week-end! Parmi les autres candidats à la victoire, il faut également citer le frère aîné de Guillaume. L’an dernier, Ghislain de Mevius a en effet démontré pouvoir jouer avec les meilleurs sur sa Skoda Fabia R5. Les deux frères peuvent même rêver de se retrouver tous deux sur le podium.

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

La surprise sur la liste des engagés est la présence de Melissa Debackere, qui retrouvera le BRC avec sa Skoda Fabia R5. Tout le monde est également impatient de découvrir les chronos de Michael Albert, qui a cette fois troqué sa WRC contre une Fiesta R5, et surtout ceux d’Adrian Fernémont, qui a choisi après des années de fidélité à Ford d’aligner désormais la Skoda Fabia R5 de San Mazuin. Une voiture de pointe qui s’est imposée l’an dernier à Spa…

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Sébastien Bedoret voudra quant à lui confirmer ses beaux débuts en R5 avec sa Peugeot 208 T16. Quant à Armand Fumal, il aimerait évidemment se battre comme l’an dernier pour un podium avec sa DS3 R5. Pour l’anecdote, Pieter-Jan Michiel Cracco sera au départ en Ford Fiesta R5 aux couleurs de Jobfixers.

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Pour le show et le plaisir des oreilles, nous pourrons compter sur un joli contingent de GT. A commencer par les trois Porsche de Patrick Snijers, qui espère avoir plus de réussite qu’à Landen, Fred Bouvy, particulièrement véloce l’an dernier sous la pluie, et Olivier Cartelle. Les trois pilotes Porsche seront rejoints par Cédric De Cecco, qui a choisi de délaisser la R5 pour une superbe Fiat 124 Abarth! Une démarche loin d’être idiote lorsqu’on sait qu’il n’a jamais vraiment brillé dans la catégorie-reine. Au moins, avec ce coupé italien, le liégeois fait preuve d’originalité.

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Il faudra aussi suivre de près les chronos de la très originale Renault Clio 4 de Florian Jupsin, qui entend bien rivaliser avec les Mitsubishi de Steve Vanbellingen, Jean-Philippe Radoux et Jimmy D’hondt.

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Vous l’aurez compris, il faut impérativement se rendre sur les spéciales du Spa Rally dès ce vendredi! Il va y avoir du sport mais n’oubliez surtout pas de rester prudents et d’obéir aux injonctions des commissaires, il en va de la survie de notre sport favori. Ah oui, j’allais oublier, si vous pouviez éviter de dépenser le moindre euro à Spa, cela ferait certainement plaisir à son bourgemestre.

présentation,spa rally,parcours,engagés,francorchamps,circuit,nouveautés,skoda,fabia,R5,peugeot,208,T16,princen,cherain,ford,Fiesta,Porsche,911,snijers,bouvy,fiat,124,abarth

Concours Spa Rally: et les vainqueurs sont…

concours,spa rally,entrées,pass,5x2,2018,DG sport,vainqueurs,final,résultat

Le troisième concours organisé par Le Rédacteur Auto a, une fois encore, rencontré un joli succès et vos réponses ont été nombreuses. On vous en remercie vivement!

Pour être tiré au sort, il fallait répondre:

1. Skoda Fabia S2000

2. Gino Bux qui avait terminé 5e

3. 199,73 km

concours,spa rally,entrées,pass,5x2,2018,DG sport,vainqueurs,final,résultat

Nos cinq vainqueurs sont:

– Gilles Heusdens

– Valentin Delobbe

– Thomas Leclercq

– Aurélien Michotte

– Jérôme Hubin

Ils ont reçu leurs deux entrées pour le Spa Rally d’une valeur de 50 euros.

Si vous voulez être tenu au courant de nos futurs concours, n’hésitez pas à vous abonner à notre page Facebook ou à vous inscrire à notre newsletter.

concours,spa rally,entrées,pass,5x2,2018,DG sport,vainqueurs,final,résultat

Concours: gagnez 5×2 entrées pour le Spa Rally !

concours,spa rally,entrées,pass,5x2,gratuits,allin,25 euros,2018,DG Sport,questions,

Depuis le début de cette année, le Rédacteur Auto met les petits plats dans les grands pour vous proposer des concours. Après les entrées au Salon de l’Auto et les 3×2 pass pour la première manche du Championnat de Belgique des Rallyes, on monte encore d’un cran en vous offrant cette fois la possibilité de remporter 5×2 entrées (valeur 50€) pour le prochain Spa Rally!

Pour que tout le monde puisse en profiter, nous passons par le site et non par Facebook. Cela dit, si vous avez envie de liker notre page, on vous y invite! Du coup, nous allons vous poser trois questions assez simples.

Nous attendons vos réponses avant le lundi 5 mars à minuit. Les gagnants seront tirés au sort parmi les bonnes réponses!

concours,spa rally,entrées,pass,5x2,gratuits,allin,25 euros,2018,DG Sport,questions,

1. Quelle voiture a remporté la première édition du Spa Rally en 2015?

2. Cette année-là, c’est également au Spa Rally qu’un jeune pilote du RACB a réussi son meilleur résultat en Championnat de Belgique. Qui était-ce et quel fut ce résultat?

3. Combien de kilomètres seront disputés contre le chrono cette année, sur l’ensemble de l’épreuve?

Envoyez vos réponses par mail à l’adresse suivante: leredacteurauto@skynet.be

Nous remercions DG Sport pour leur confiance!

concours,spa rally,entrées,pass,5x2,gratuits,allin,25 euros,2018,DG Sport,questions,

BRC: Rallye de Hesbaye: Princen vainqueur à l’arraché!

Haspengouw,rally,reportage,bilan,skoda,fabia,kris,princen,BRC,championnat,belgique,rallye,vainqueur,verschueren,de mevius,timmers

Incroyable! La finale de cette 21e édition du Rallye de Hesbaye restera à jamais gravée dans les annales du Championnat de Belgique des Rallyes. En effet, alors qu’il s’était construit une solide avance de plus de 30″ à l’issue des deux premières boucles sur son principal concurrent, Kris Princen, Vincent Verschueren écopait d’une pénalité de… 30 secondes pour ne pas avoir respecté le parcours. Une mésaventure qui nous a rappelé le premier Spa Rally lorsque de prestigieux candidats à la victoire s’étaient fait exclure lors d’une situation identique. Depuis, la sanction est laissée à l’appréciation des organisateurs et l’on peut dire que, quoi qu’ils en pensent, Vincent et Véronique, sa copilote, s’en sont bien sortis.

Haspengouw,rally,reportage,bilan,skoda,fabia,kris,princen,BRC,championnat,belgique,rallye,vainqueur,verschueren,de mevius,timmers

Et puis pour les suiveurs, quoi de mieux que de voir les compteurs remis à zéro à quatre spéciales de la fin. Le champion de Belgique en titre ne semble pas trop affecté par ce qui est à ses yeux une injustice et il signe trois meilleurs temps mais ne repousse Kris Princen qu’à deux dixièmes. Tout va se jouer dans les 12 km de Horpmaal. Une spéciale où le pilote de la Fabia R5 préparée chez Gaby Goudezeune a toujours devancé son adversaire. Mais lors de ce dernier secteur chronométré, le pilote BMA prend tous les risques et devance le fan de Rossi d’1″40!    

Haspengouw,rally,reportage,bilan,skoda,fabia,kris,princen,BRC,championnat,belgique,rallye,vainqueur,verschueren,de mevius,timmers

Particulièrement jusqu’au-boutiste, Kris Princen décroche à Landen sa 4ème victoire après celles de 2002, 2015 et 2017. « J’ai tout donné dans la dernière pour décrocher ce succès, » s’exclamait Kris à l’arrivée. « Mais il faut reconnaître le mérite et la grandeur de la prestation de Vincent. Les temps qu’il a signés dans la 2ème boucle, je ne pouvais pas les égaler. La saison commence bien. Rendez-vous à Spa pour la suite. »

Haspengouw,rally,reportage,bilan,skoda,fabia,kris,princen,BRC,championnat,belgique,rallye,vainqueur,verschueren,de mevius,timmers

Vincent Verschueren pouvait être légitimement déçu, lui qui a été clairement le plus rapide sur l’ensemble de l’épreuve: « C’est vraiment regrettable cette pénalité. J’estime qu’elle est exagérée pour l’erreur que j’ai commise. Dans la dernière, j’ai évidemment donné le meilleur de moi-même mais ça n’a pas été suffisant. J’aurai ma revanche. »

Haspengouw,rally,reportage,bilan,skoda,fabia,kris,princen,BRC,championnat,belgique,rallye,vainqueur,verschueren,de mevius,timmers

Un duo de Skoda qui a perdu son troisième meilleur élément lorsque Cédric Cherain loupait étonnamment un gros freinage tout à la fin de l’ES4 et allait détruire l’avant de sa Fabia dans un énorme tas de terre… Une nouvelle fois, le Liégeois loupe son début de saison et compromet directement la suite des opérations. Tout aussi regrettable, le jeune Steven Dolfen pulvérisait sa DS3 R5 dans le même secteur chronométré et hypothéquait ainsi le reste de sa saison.

Haspengouw,rally,reportage,bilan,skoda,fabia,kris,princen,BRC,championnat,belgique,rallye,vainqueur,verschueren,de mevius,timmers

De son côté, Guillaume de Mévius n’a pas fléchi et a parfaitement profité de l’expérience acquise lors du Monte-Carlo pour mener une course sage à bord de la Peugeot 208 T16 R5 aux couleurs du RACB mais moins performante qu’il l’aurai souhaité: « J’étais content de ma première boucle, moins de la deuxième. Mais j’ai bien terminé l’épreuve. Je pense avoir notamment bien roulé dans l’avant-dernier chrono. Je pense qu’il était difficile de faire mieux face à deux pilotes nettement plus expérimentés. Nous allons maintenant essayer de faire un bon résultat à Spa, dans l’épreuve de notre préparateur DG Sport. »

Haspengouw,rally,reportage,bilan,skoda,fabia,kris,princen,BRC,championnat,belgique,rallye,vainqueur,verschueren,de mevius,timmers

4ème à 1’25, le vétéran Marc Timmers est également satisfait de son rallye: « Il me semble avoir livré une belle course après de longues années sans rallye en 4WD. Je me suis amélioré au fil de l’épreuve et je pense avoir livré ma meilleure prestation dans la dernière spéciale. Nous devons maintenant en discuter avec Peter Kaspers mais je pense qu’il y aura une suite à cette expérience en Subaru WRC. »

Haspengouw,rally,reportage,bilan,skoda,fabia,kris,princen,BRC,championnat,belgique,rallye,vainqueur,verschueren,de mevius,timmers

Compte tenu de sa faible activité des dernières années, Steve Matterne peut aussi se montrer enchanté par sa prestation pour sa première course à bord d’une Skoda Fabia en R5.

Haspengouw,rally,reportage,bilan,skoda,fabia,kris,princen,BRC,championnat,belgique,rallye,vainqueur,verschueren,de mevius,timmers

Et Jonas Langenakens pouvait difficilement espérer mieux que sa 6ème place avec sa Mitsubishi Lancer sur un terrain aussi sec.

Haspengouw,rally,reportage,bilan,skoda,fabia,kris,princen,BRC,championnat,belgique,rallye,vainqueur,verschueren,de mevius,timmers

Le régional de l’étape a dû se méfier jusqu’au bout de la Peugeot 208 T16 R5 préparée chez Pevatec et anciennement pilotée par Cédric De Cecco et confiée cette fois à un Sébastien Bedoret qui n’a cessé de progresser au fil de cette première course dans la catégorie, pour finalement échouer à 10″ de la 6ème place.

Haspengouw,rally,reportage,bilan,skoda,fabia,kris,princen,BRC,championnat,belgique,rallye,vainqueur,verschueren,de mevius,timmers

Robin Maes (Skoda Fabia R5) et les deux premiers de la M Cup, Mats Van den Brand et Franky Boulat, complètent le Top 10. Le dernier cité a, comme Marc Streel, 11ème, pris l’avantage en fin de course sur Paul Lietaer, qui se serait imposé en Historic devant Glenn Janssens (Porsche 911), mais le pilote de la Subaru a été disqualifié pour non respect du parcours. Lietaer a coupé deux fois au même endroit à Gingelom…

Haspengouw,rally,reportage,bilan,skoda,fabia,kris,princen,BRC,championnat,belgique,rallye,vainqueur,verschueren,de mevius,timmers

Vous l’aurez compris, cette première manche du BRC n’a pas été avare en événements. D’emblée, on peut citer Kris Princen et Vincent Verschueren comme candidats numéro un au titre 2018. Le pilote de la Fabia #46 a signé un véritable festival en mettant dix meilleurs temps (sur 12 possibles) à son actif! A Spa, dans quinze jours, Kris bénéficiera d’une Fabia made by BMA dotée des dernières spécifications. Une évolution qui ne sera pas inutile face à l’armada de Skoda attendue du côté de Spa puisqu’à celle vues à Landen, on pourra encore ajouter celles d’Adrian Fernémont, Ghislain de Mévius et Mélissa Debackere…

Haspengouw,rally,reportage,bilan,skoda,fabia,kris,princen,BRC,championnat,belgique,rallye,vainqueur,verschueren,de mevius,timmers

 

BRC: Le Rallye d’Hesbaye, c’est déjà demain

rallyes,BRC,championnat,belgique,haspengouwrally,landen,princen,skoda,verschueren,timmers,subaru,impreza,wrc,snijers,porsche

Les températures polaires le font un peu oublier mais le sport automobile sort petit-à-petit de sa léthargie hivernale et c’est déjà demain que s’élanceront les animateurs du Championnat de Belgique des Rallyes 2018 pour le premier rallye de la saison disputé autour de Landen. Ce vendredi, les concurrents se retrouveront déjà tous à Landen pour le contrôle technique. Et samedi matin, les moteurs vrombiront dès 8h.

Si la lutte pour la victoire s’annonce très ouverte entre les Skoda Fabia R5 de Cédric Cherain, Kris Princen et Vincent Verschueren face à la Subaru Impreza WRC de Marc Timmers, les débats devraient être intéressants à bien d’autres niveaux.

rallyes,BRC,championnat,belgique,haspengouwrally,landen,princen,skoda,verschueren,timmers,subaru,impreza,wrc,snijers,porsche

Ainsi, les outsiders suscitent également beaucoup d’intérêt car ils sont nombreux, avec parmi eux quelques nouveautés intéressantes. Champion en titre en Historic, Robin Maes s’attaque à la catégorie-reine sur une autre Skoda Fabia R5, tout comme Steve Matterne pour son retour à la compétition.

rallyes,BRC,championnat,belgique,haspengouwrally,landen,princen,skoda,verschueren,timmers,subaru,impreza,wrc,snijers,porsche

La variété sera néanmoins de mise malgré la domination souvent exercée par les machines tchèques. Un des premiers engagés à oser relever le défi en R5 avec une monture autre qu’une Skoda a été Steven Dolfen. Après avoir décroché le titre en R2 en Peugeot 208 en 2016, puis s’être régulièrement mis en évidence en Renault Clio R3, il a décidé de franchir le pas du R5 avec une DS3 à laquelle il avait goûté l’an dernier au RS de Monteberg.

rallyes,BRC,championnat,belgique,haspengouwrally,landen,princen,skoda,verschueren,timmers,subaru,impreza,wrc,snijers,porsche

Les deux premiers du championnat de Belgique Junior 2017 font quant à eux confiance à la Peugeot 208 T16. Nouvel espoir RACB intégré au RNT, Guillaume de Mevius entame à Landen une campagne mixte, faite de manches du BRC et du Championnat du Monde, dans lesquelles il se doit de justifier, avec Louis Louka à sa droite, la confiance placée en lui. Vice-champions, Sébastien Bedoret et Thomas Walbrecq veulent quant à eux confirmer leur belle fin de saison 2017.

rallyes,BRC,championnat,belgique,haspengouwrally,landen,princen,skoda,verschueren,timmers,subaru,impreza,wrc,snijers,porsche

Derrière les R5 et les trois Porsche 911 GT3 de Patrick Snijers, Gunther Monnens et Henri Schmelcher, on dénombre pas moins de dix 4×4 Turbo Gr.N ou Gr.A. Jonas Langenakens emmènera une meute de Mitsubishi Lancer au volant desquelles Marc Streel, Steve Vanbellingen, Jimmy D’Hondt et consorts s’affronteront pour l’honneur face aussi aux deux Subaru Impreza de Johnny Vanzeebroeck et Nico Degroot.

rallyes,BRC,championnat,belgique,haspengouwrally,landen,princen,skoda,verschueren,timmers,subaru,impreza,wrc,snijers,porsche

En R2, les candidats au titre Junior que sont Thibaud Mazuin (Skoda Fabia), Niels Reynvoet (Ford Fiesta), Stijn Pacolet (idem) et peut-être Grégoire Munster (Opel Adam) trouveront une belle référence en la personne de Manu Canal-Roblès, qui revient sur la Skoda Fabia R2 de Listrez Motorsport, ainsi qu’avec Patrick Vandeputte.

rallyes,BRC,championnat,belgique,haspengouwrally,landen,princen,skoda,verschueren,timmers,subaru,impreza,wrc,snijers,porsche

WRC: Suède: c’est qui le patron?

WRC,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,Hyundai,i30,WRC,neige,

Nous avions été un peu vache avec Thierry Neuville à l’arrivée de la première manche du Championnat du Monde des Rallyes disputée sur les spéciales délicates du Monte-Carlo. Mais c’était avec le secret espoir de lui porter chance pour la Suède où il avait également une revanche à prendre sur 2017. Et le moins que l’on puisse écrire, ce soir, c’est que Thierry et Nicolas se sont montrés intraitables sur les spéciales très enneigées du Grand Nord! Ils ont parfaitement profité de leur position sur la route, vendredi, pour se construire un petit matelas sur la concurrence malgré des conditions compliquées.

WRC,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,Hyundai,i30,WRC,neige,

Une première journée marquée par les chronos étonnants des Citroën C3 WRC d’Ostberg et Breen, favorisés par leur position sur la route bien balayée par leurs prédécesseurs, tandis que Tänak et sa Toyota Yaris WRC, auteurs du scratch dans l’ES2, s’installent en tête. Mais dès le chrono suivant, Thierry signe un meilleur temps et prend la tête de l’épreuve devant les Toyota de Tänak et Lappi. Notre compatriote ne quittera plus jamais cette place!

WRC,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,Hyundai,i30,WRC,neige,

Mikkelsen signe le MT dans la suivante et s’installe à la deuxième place devant Lappi, Ostberg et Breen. Tanak perd gros à cause de sa position sur la route et que dire d’Ogier qui est à la rue, totalement défavorisé par son rôle d’ouvreur, il pointe au delà de la 10è place. Il neige et même si les dameuses sont passées au petit matin, une nouvelle couche ralentit fortement le français qui se montre particulièrement irrité par cette situation.

wrc,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,hyundai,i30,neige

L’après-midi de cette première réelle journée de course, Neuville contrôle malgré le forcing de Lappi mais aussi de ses équipiers, Mikkelsen et Paddon, au sein du Hyundai Motorsport Team. Andreas revient même à une seconde de Thierry à l’issue du sixième chrono mais le Belge ne panique pas et rentre finalement au parc fermé avec un avantage de 4″9 sur Mikkelsen et 12″1 sur la troisième i30 de Paddon. Les Hyundai devancent alors les deux Citroën de Breen et Ostberg qui ont eux aussi profité de leur position sur la route immaculée.

WRC,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,Hyundai,i30,WRC,neige,

Samedi, Thierry connaît des ennuis de sélecteur de vitesses mais il sauve les meubles en gardant Mikkelsen et Breen, qui a pris le meilleur sur Paddon, derrière lui. Et c’est même Mikkelsen qui s’offre un tête-à-queue dans l’ES10 laissant passer l’Irlandais tandis que Neuville a résolu ses problèmes de paddleshift. Voilà le podium constitué et il ne changera plus jusqu’à l’ultime spéciale. Dans l’ES11, Thierry et Nico signent un nouveau scratch pour montrer aux autres qu’ils restent bien les patrons.

wrc,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,hyundai,i30,neige

Pour la fin de cette journée, Neuville a emporté deux roues de rechange et malgré cela, il signe son troisième meilleur temps dans l’ES13, reléguant Breen à 14″ pendant qu’un mélodrame se déroule entre Meeke et Tänak qui se comprennent mal, l’anglais au ralenti envoyant l’estonien dans un mur de neige (+ de 2 minutes de perdues) alors que celui-ci le dépassait.

WRC,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,Hyundai,i30,WRC,neige,

C’est à l’issue de ce chrono que nos petits belges enfilent leurs nouvelles roues pour être à même de vivre sereinement les dernières spéciales du samedi, sachant que c’est lors de l’une d’elles qu’ils avaient tout perdu en 2017. Et dans l’ES14, lors du fameux jump de Colin’s Crest, la Hyundai #5 a donné des sueurs froides à ses supporters même si, depuis l’habitacle, Neuville s’amusait de cette petite erreur de trajectoire avant d’aller disputer les deux spéciales-shows du jour sans trembler. Il termine cette journée de samedi avec 22″7 d’avance sur Breen et 32 sur son équipier Mikkelsen. Quatrième, Paddon doit surveiller Ostberg et Lappi qui peuvent encore espérer le doubler sur les 51 km qui restent à parcourir le dimanche.

WRC,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,Hyundai,i30,WRC,neige,

Finalement, Thierry va s’imposer en patron. Prudent dans la première du jour, il signe le second chrono dans la suivante avant de gérer parfaitement la Power Stage pour remporter une septième victoire sur une septième épreuve différente du WRC. Il devient ainsi le troisième pilote non-scandinave à s’imposer en Suède aux côtés de Sébastien Loeb (2004) et Sébastien Ogier (2013, 2015 et 2016). Mais le plus important, c’est qu’il s’installe en tête du classement du championnat du monde des pilotes avec 10 points d’avance sur Sébastien Ogier.

wrc,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,hyundai,i30,neige

Le Français a connu un week-end compliqué, endossant une nouvelle fois son costume de Calimero. Pourtant, la règle du balayage dans les spéciales existe depuis des années mais Ogier continue à se plaindre de devoir partir en premier en fonction de sa position au championnat. Autre fait discutable, M-Sport a joué à fond la carte de la tactique lorsque Sébastien s’est élancé, avec l’autorisation d’un organisateur particulièrement bienveillant à son encontre, après tout le monde dans la Power Stage, où il récupérait 4 points, avant de demander à Evans de sacrifier sa dixième place au profit d’Ogier qui ramene ainsi 5 points d’un rallye difficile. Une attitude plutôt inhabituelle en rallye mais qui démontre que le Français craint Neuville puisqu’il grapille le moindre point.

wrc,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,hyundai,i30,neige

Derrière Neuville, ce sont les francs-tireurs et les malchanceux du Monte-Carlo qui ont le mieux tiré leur épingle du jeu à l’image de Craig Breen absolument impérial sur la neige suédoise. Contrairement à Meeke, qui s’est montré à nouveau très fébrile, le jeune Irlandais a pris de gros points et sauvé le week-end de Citroën. Les Rouges ont pu aussi compter sur un Ostberg souvent brillant ici et qui termine à une encourageante sixième place malgré le peu d’essais effectué avant la course. Au Mexique et en Corse, lors des deux prochaines manches, c’est Sébastien Loeb qui fera son retour dans la troisième C3 WRC!

wrc,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,hyundai,i30,neige

En Suède, Hyundai a fait une bonne opération au championnat des constructeurs grâce aux jolies performances de Neuville mais aussi de Mikkelsen, excellent troisième, et de Paddon qui a retrouvé sa compétitivité même s’il a laissé sa quatrième place à la Toyota de Lappi dans l’ultime chrono. Si l’on excepte les boucliers arrière et les palettes de Thierry le samedi matin, les Coréennes ont fait preuve d’une belle fiabilité dans le Grand Nord!

wrc,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,hyundai,i30,neige

Du côté de chez Toyota, on pouvait se montrer déçu à l’issue de ce week-end. Respectivement 2e et 3e à Monaco, Ott Tanäk et Jari-Mari Latvala devaient, eux aussi, subir la neige fraîche lors de la première journée à l’issue de laquelle ils pointaient logiquement aux 8e et 9e places à plus d’une minute de Thierry. De son côté, le jeune Esapekka Lappi était 7e à 38″. C’est lui qui va signer une fin de rallye en fanfare en venant arracher la quatrième place finale dans l’ultime chrono qu’il remportait d’ailleurs, prenant aisni les 5 points offerts au vainqueur de la Power Stage. Latvala termine le rallye à la septième place tandis que Tanak, un rien trop pressé de doubler un Meeke en perdition le samedi, plongeait au neuvième rang.

wrc,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,hyundai,i30,neige

Finalement, c’est Ford qui signe la prestation la plus décevante ici. On sait déjà ce qu’il est advenu d’Ogier et d’Evans qui lui a cédé sa piètre dixième place finale mais le jeune finlandais Teemu Suninen, qui occupait pourtant une belle sixième place le vendredi soir, n’a pas pu conserver le même rythme durant toute l’épreuve et terminait finalement en huitième position. Heureusement, Malcolm Wilson pourra se consoler avec la suprenante victoire du japonais Takamoto Katsuta en WRC2 à bord d’une Fiesta R5. Pourtant pas connue pour être la plus compétitive face aux Skoda Fabia, la Ford a permis à cet Asiatique de garder les Nordiques à bonne distance puisque le suédois Pontus Tidemand, qui échoue à 4″5 de la victoire!, et le norvégien Ole Christian Veiby n’ont jamais pu lui voler la vedette.

wrc,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,hyundai,i30,neige