Groupe Sogalux : un avenir étoilé

Si les cinq superbes concessions Mercedes du groupe Sogalux réparties sur une bonne partie de la Wallonie semblent bien implantées, elles sont le fruit d’une belle histoire entamée au milieu des années 80 lorsque la famille Calozet rachète deux enseignes Mercedes à Arlon et à Libramont. L’équipe est alors constituée de 9 personnes mais elles sont particulièrement motivées et entreprenantes. La gamme Mercedes compte à son catalogue six modèles. Toute une époque! (article sponsorisé)

30424894_1689737334447580_3583399844790369514_o

Les débuts de ce concessionnaire Mercedes-Benz peuvent prêter à sourire aujourd’hui mais ils ont posé les jalons d’un développement continu de ce groupe wallon. Moins de dix ans plus tard, Sogalux se tourne vers le Hainaut en devenant propriétaire de Car&Trucks à Charleroi, que l’importateur souhaite alors privatiser. En 1998, Sogalux Libramont devient concessionnaire officiel et en profite pour emménager dans des bâtiments tous neufs au carrefour de Recogne.

42470477_1900671410020837_6015147868946432000_n

Parallèlement à ces investissements, la gamme Mercedes s’agrandit et les services à la clientèle se multiplient. En 2003, c’est à Marche-en-Famenne, que Sogalux s’installe, couvrant ainsi parfaitement la province de Luxembourg. Cinq ans plus tard, le groupe rachète la concession NamurEtoile dans la capitale wallonne avant de renouveler le style des Garages Mercedes à Libramont, totalement modernisés en 2014. Enfin, en prenant le nom de Sogalux Namur, la concession emménage dans de nouvelles installations en 2017 sur la Chaussée de Marche à Naninne.

42500867_1900672313354080_6790884817337581568_n

Avec ses cinq concessions, Sogalux est votre interlocuteur si vous souhaitez acquérir une Mercedes. Venez y découvrir les dernières nouveautés du constructeur étoilé à l’image de la Classe A et de la Classe B, totalement renouvelées.

Si vous aimez les SUV, la gamme du constructeur à l’étoile est particulièrement diversifiée avec le dernier arrivé, le nouveau GLE qui fait lui aussi, entièrement peau neuve. Et puis Mercedes veut également réussir son tournant vers l’électrification d’une partie de sa gamme avec l’arrivée du nouvel EQC entièrement électrique.

33176616_1716807105073936_4633326584810438656_o

Par ailleurs, Sogalux vous propose le Leasing Privé Mercedes sur les Classe A et B. De quoi acquérir une deuxième voiture dans votre maison ou la première de votre vie active, avec beaucoup de facilité. Vous pouvez ainsi prendre le volant de votre Mercedes Classe A ou Classe B toute neuve pour un loyer mensuel fixe comprenant tous les frais liés à l’usage de votre véhicule. Vous ne vous souciez pas de l’assurance, des frais d’entretien ou encore des taxes. Tout est pris en charge par Mercedes ! Lorsque le contrat s’achève, vous n’avez pas à vous soucier de la revente de votre véhicule. Tout est réglé pour vous. Vous restituez le véhicule et vous prenez, si vous le souhaitez, le volant d’une toute nouvelle Mercedes.

33074605_1716797485074898_8296998847247286272_o

Et puis une fois votre modèle de rêve acheté, vous pourrez facilement prendre rendez-vous pour l’entretien de votre Mercedes dans l’une des concessions du groupe. En effet, via leur site internet, il est très aisé de s’inscrire pour une demande d’entretien en y spécifiant tous ses souhaits. Un service particulièrement axé vers le confort et le bien-être du client.

53046553_2124079767679999_8182375606160195584_n

Ultime fierté du groupe Sogalux, le label AMG Performance Center reçu par la concession de Namur qui peut désormais vous proposer la gamme complète des modèles très sportifs de la marque. De la petite AMG A45 à l’AMG GT Coupé en passant par bien d’autres modèles badgés des trois lettres du sorcier d’Affalterbach, vous pouvez en admirer un bel échantillon à Naninne.

29060661_1651622021592445_5407980260356361531_o

Chez Sogalux Charleroi, ce sont des utilitaires qui vous sont proposés avec, là aussi, de nombreuses possibilités répondant largement aux besoins des professionnels. De la petite camionnette Citan aux volumineux Sprinter en passant par le Pick Up Classe X, les combinaisons sont multiples et vous pouvez sans problème vous adressez aux conseillers des garages Sogalux.

33098150_1716795021741811_5639103076792008704_o

Bien ancré dans son passé familial et conservant des dimensions humaines, le groupe Sogalux et ses cinq concessions doivent inévitablement faire partie de vos contacts si vous rêvez d’acquérir une Mercedes. Parce que c’est une démarche réfléchie qui s’inscrit dans la durée, exactement à l’image de la vision de cette entreprise wallonne!

21740376_1476433349111314_1591475746830081772_n

 

Publicités

Librairie: 24 Heures du Mans 2018: année- charnière

24-heures-du-mans-2018-le-livre-officiel

Avec la première victoire de Toyota, le livre officiel des 24 Heures du Mans 2018 prend une saveur particulière. Comme toujours, cet ouvrage se découpe en cinq grands chapitres consacrés à la mise en place (travaux, conférence de presse et journée test), les forces en présence (règlement et engagés), la semaine mancelle (pesage, essais et l’avant-course), la course et enfin, la 25e heure.

IMG_6223

Les images sont, comme toujours superbes, et les doubles pages agrémentent encore le tout d’une dimension iconographique unique. Pour mieux vous en parler, il nous a semblé utile de nous plonger dans les éditions de 1998 et 2008 pour voir où se situaient les progrès et les manquements. Premièrement, au niveau de la pagination, on n’a cessé d’en avoir plus pour notre argent.

IMG_6222

En 1998, l’album officiel comptait 220 pages. Mais nous aimions bien la présentation des concurrents bien plus fouillées qu’aujourd’hui. On nous parlait alors du palmarès de l’équipe mais également des pilotes. L’analyse technique de la course était alors signée de notre éminent confrère Paul Frère qui était toujours sans complaisance vis-à-vis des organisateurs. Enfin, nous aimions aussi beaucoup les pages « résultats » qui reprenaient toutes les voitures et leurs passages aux stands, les changements de pilote et la cause de leur abandon éventuel.

IMG_6227

En 2008, Jean-Marc Teissedre et Christian Moity c’est sur 254 pages continuent de nous présenter plus en détail chaque écurie tandis que les photos prennent davantage de place. Les légendes des photos sont bien plus détaillées qu’aujourd’hui tandis que les doubles pages ont fait leur apparition. L’analyse de la course a momentanément disparu même si quelques graphiques sont analysés sur une seule page. Chaque voiture est à nouveau épinglée dans les pages heure par heure avec la cause exacte de leur éventuel abandon et le pilote qui était alors au volant. Instructif. A la fin de l’ouvrage, on retrouve le palmarès de tous les pilotes engagés!

IMG_6228

En 2018, de telles données chiffrées, particulièrement exhaustives mais oh combien précieuses pour les passionnés, ont malheureusement disparu. Certes l’annuel compte dorénavant 280 pages et la plume de Jean-Marc Teissedre virevolte toujours autant, épaulé par Thibaut Villemant, mais la richesse textuelle a disparu et du coup, on reste sur sa faim. Les 100 pages consacrées à la course sont vite lues et le chapitre de la 25 heure reprend les podium, une interview de Fernando Alonso, un sujet sur la triple couronne ainsi qu’un article sur l’écurie Proton Compétition chère à Patrick Dempsey.

Le Mans 24 Hours Race

Enfin, l’analyse technique est rédigée par Denis Chevrier, délégué technique FIA, qui ne fait peut-être pas preuve de l’objectivité nécessaire sans parler d’une démarche journalistique inexistante pour tenter d’expliquer quelques faits de course. On regrette ici l’analyse de Marcus Scuring, journaliste chez Sport Auto Allemagne

Le Mans 24 Hours Race

Toujours est-il que cet annuel demeure un incontournable pour tout amateur de la classique mancelle qui demeure, à nos yeux, la plus grande course du monde. Certes, 2018 ne restera pas un grand cru en matière de suspense pour la victoire mais Toyota méritait franchement de l’emporter. Et puis les bagarres en LMP2 et en GT valaient à elles seules le déplacement. Ainsi, si vous n’avez pas encore acheté ce bouquin, foncez chez votre libraire, vous ne le regretterez pas! Son prix? 49 euros chez ETAI.

M18_2686_fine